Role Play Magister

un jeu de role dans le monde de vampire la mascarade
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Envers du Miroir

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Dark_Shape

avatar

Nombre de messages : 208
Age : 38
Secte : Indépendant
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Mar 28 Nov à 19:05

john.malcom a écrit:
[HJ : ben un défaut c'est un defaut, le pistolet hypodermique me semblait suffisamment ressemblant avec un vrai flingue pour faire joujou avec :p mais j'avoue que j'ai hésité à faire ça. bon vu comment je l'ai amoché et que je ne sais pas comment le manier ca ne s'approche pas assez d'un flingue au final]

Vu la tronche du pistolet....



MDR !!!!! Razz C'est pas grave, j'ai pas trouvé de suite d'image, mais vu ta réaction, je me suis dit que ça valait la peine.


+++++++++++++++++++++++++++++++++++

Mr Edwards se retourne vers Azaen....

"- Un gros oignon...? Cela me surprend, mais après tout, c'est vrai qu'il y a des noms surprenants parfois....

En tous cas, pour vos origines, je vous le dirai... Mais croyez bien que les Tremere d'ici sont beaucoup plus préoccupés des leurs, enfin, il me semble...

Pour ce qui est des indiens, il n'y en a pas beaucoup, ici... enfin que je sache, les relations avec les minorités culturelles sont plus de l'apanage de Critias, le Primogène Brujah ou de Josh Gray, un de ses protégés et une de vos connaissances, Mr Malcom ?

Sinon il y a le musée des indiens à Hyde Park, mais c'est un lieu à ne pas trop fréquenter la nuit tombée. Il y a des vestiges indiens, mais on dit que des Gangrels non affiliés ou des Garous s'y réfugient, car cela fait partie des Landes et par définition de la zone que nous ne couvrons pas.

Enfin, vous devriez y retrouver des traces de vos potowatomi là bas, mais à vos risques et périls...



Mr Malcom, quelles sont vos spécialités, car il va sans dire, que le Prince ne peut pas accepter d'héberger un Vampire de plus s'il n'y a pas un minimum d'intérêt à le faire.... nous devons éviter la surpopulation Vampirique, vous comprenez...? Surtout depuis la dernière révolte anarch... Vous n'êtes pas un anarchiste, n'est ce pas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alinovitch

avatar

Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Mar 28 Nov à 19:09

Dark_Shape a écrit:
Pour punition: à force de le triturer dans tous les sens (surtout avec une main), une partie se décale, tu crois avoir trouvé le moyen de libérer cette satanée seringue lorsque, tout à coup, un ressort saute de l'engin et vient frapper sur ton front. Deux écrous minuscules tombent à tes pieds et la pièce métallique principale semble se tordre toute seule, puis se fend dans un petit "Craaaack.... Ptiouiiiing".

Et vlan : Echec critique dans "Manipulation d'une seringue".

Du moment que le MJ ne te fais pas faire un Echec critique dans "Utilisation convenablement des toilettes".

En tout cas, John, ce n'est pas comme ça que tu vas améliorer la réputation (déjà pas brillante) des Brujahs.
Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaen

avatar

Nombre de messages : 411
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Mar 28 Nov à 19:37

[HJ / hey John tu dois avoir 1 en dex pour pas avoir réussi à retirer la seringue Shocked ]

_________________
sunny Azaen apprenti MJ sunny
-------------------------------------
règle numéro 1: Le MJ a toujours raison
règle numéro 2: si le MJ a tors, se reporter à la règle numéro 1...
-------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
john.malcom



Nombre de messages : 45
Age : 58
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Mar 28 Nov à 19:55

[HJ : han j'avais trouvé des pistolets hypodermiques vachement plus ressemblant que ça
azaen : ma fiche de perso est dispo :p :p ]

J'acquiesce au nom de Josh Gray.

"Je suppose que les revoltes anarchistes ont du résorber la population cainites ? Non je ne suis pas un anarchiste c'est une voie qui me semble sans issue.
Mes spécialités ?? voyons il y a des batisseurs des dirigeants, moi je suis dans la catégorie guerrier. Ca a toujours été toujours utile pour protéger les interets de la camarilla et du prince."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeliza

avatar

Nombre de messages : 32
Age : 30
Secte : Camarilla
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Mar 28 Nov à 20:34

Me détournant d'une conversation qui ne me concerne pas vraiment, je prend la seringue et agis sans broncher avant de reposer le pistolet sur le bureau.

C'est vrai qu'il est mignon ce petit... Mais il semble trop fragile, il se briserai trop facilement entre mes mains. C'est toujours comme ça avec mes jouets... Mais bon, je me lance, je suis d'humeur taquine ce soir...
Mr.Red
Revenant sur terre, je lance au milieu de la conversation :

"Je suis Jeliza Rose, et je suis de sang malkavien. Je suis prête à faire tout ce que vous voudrez. Si ça peut vous rendre heureux, votre Prince et bien sur, vous."

Je lui souris et retire ma cape rouge car il faut dire ce qu'il est, il fait sacrément chaud ici!!!! Mais je ne suis pas si innocente que cela et sais très bien que j'ai quelques... charmes...

Azaen connait mon gout pour la provocation, alors il ne bronche pas.


"Je resterai à Chicago aussi longtemps qu'il vous plaira."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaen

avatar

Nombre de messages : 411
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Mar 28 Nov à 21:19

Azaen ne bronche pas mais un furtif moment il regarde Jeliza.
serait-ce du reproche ou une pointe de jalousie qui passe à ce moment dans son regard ?

_________________
sunny Azaen apprenti MJ sunny
-------------------------------------
règle numéro 1: Le MJ a toujours raison
règle numéro 2: si le MJ a tors, se reporter à la règle numéro 1...
-------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark_Shape

avatar

Nombre de messages : 208
Age : 38
Secte : Indépendant
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Mer 29 Nov à 17:54

john.malcom a écrit:
"Je suppose que les revoltes anarchistes ont du résorber la population cainites ? Non je ne suis pas un anarchiste c'est une voie qui me semble sans issue.
Mes spécialités ?? voyons il y a des batisseurs des dirigeants, moi je suis dans la catégorie guerrier. Ca a toujours été toujours utile pour protéger les interets de la camarilla et du prince."

"- En fait, vu la façon dont c'est passée cette guerre, les pertes on surtout été ressenties par le Bétail... mais il est vrai que de nombreux Anarchs ont... disparu durant les évènements (un léger sourire arrive à pointer, sans doute malgré lui, ce coup, ci il n'est pas nécessaire d'être Malkavien pour faire l'analogie avec le requin). Ils ont du fuir ailleurs et tout est rentré dans l'ordre. Il est de notion publique que les seuls qui connurent la Mort Ultime furent des non présentés ou des Anarchs extérieurs. Mr Lodin, dans sa grande Mansuétude a même permis à certains Anarchs d'ici de rester en ville. N'est ce pas sympathique de sa part ?

C'est pour cela que nous ne souhaitons pas recommencer l'erreur de trop nous permettre de donner du mou à notre vigilence...."





Jeliza a écrit:
"Je suis Jeliza Rose, et je suis de sang malkavien. Je suis prête à faire tout ce que vous voudrez. Si ça peut vous rendre heureux, votre Prince et bien sur, vous."

Je lui souris et retire ma cape rouge car il faut dire ce qu'il est, il fait sacrément chaud ici!!!! Mais je ne suis pas si innocente que cela et sais très bien que j'ai quelques... charmes...

"Je resterai à Chicago aussi longtemps qu'il vous plaira."

Il pratiquait déjà la manipulation alors que toi tu faisais encore dans tes couches, et probablement encore bien avant. Ce genre de manipulation ne marche pas sur lui... en tous cas c'est ce que dis son visage et son aura. Elle reste toujours aussi impassible et est de la couleur de ceux qui tiennent le jeu en main, sans jamais le lâcher... Toutefois, lorsque tu as prononcé le mot Malkavien, une légère pointe d'inquiétude s'est nimbée dans sa belle aure, même si elle a aussi rapidement disparu qu'elle n'était arrivée.

" - Et bien, les Malkaviens sont les bienvenus dans notre ville, il va sans dire. Mr Lodin partage bien évidemment le Pacte de Rome avec une ferveur aussi grande qu'aux temps anciens. Bien sûr, nous leurs sommes toujours d'avoir allumé les Feux de la Nuit de Furie, qui permirent à mon sire de devenir le Prince. Toutefois, sachez, sans que je veuille vous dire quoi faire, bien sûr, que la Ville de Vents est un lieu chargé de symbolique et de puissance. Et dans les égouts et les ruelles, des choses que nous ne pouvons pas toujours voir s'y promènent. La discrétion est vitale, d'autant plus pour vous que pour nous. Mais je suis sûr que vous le savez déjà...


Quoiqu'il en soit, il se fait tard et je pense que Mr Dusable va avoir besoin de vous assez rapidement à la Fondation des Tremere... j'ai largement assez d'informations sur vous pour le moment.


Mr Malcom, puisque vous souhaitez trouver du travail, il me semblerait que vous pouriez les accompagner, si personne n'y voit d'inconvénient..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeliza

avatar

Nombre de messages : 32
Age : 30
Secte : Camarilla
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Mer 29 Nov à 19:29

Il ne faut pas s'inquiéter, la jeunesse me rend candide et irresponsable....

Je regarde notre hote d'un air amusé. Je sais très bien que mon sang peut être terrifiant pour certain, et ça m'amuse toujours de voir mes interlocuteurs surpris par cette nouvelle.

M'avouant vaincue, je remet ma cape. J'aime les personnes qui ne se laissent pas duper, et je sens donc que cette homme peut avoir ma confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
john.malcom



Nombre de messages : 45
Age : 58
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Jeu 30 Nov à 0:14

Dark_Shape a écrit:


Quoiqu'il en soit, il se fait tard et je pense que Mr Dusable va avoir besoin de vous assez rapidement à la Fondation des Tremere... j'ai largement assez d'informations sur vous pour le moment.


Mr Malcom, puisque vous souhaitez trouver du travail, il me semblerait que vous pouriez les accompagner, si personne n'y voit d'inconvénient..."[/i]

"Ma foi ce serait parfait pour moi"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark_Shape

avatar

Nombre de messages : 208
Age : 38
Secte : Indépendant
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Jeu 30 Nov à 17:08

Jeliza a écrit:
je sens donc que cette homme peut avoir ma confiance.

[HJ: Où tu es une Malka gravement atteinte, ou lui une Ventrue émérite Razz MDR]

Azaen, si tu n'as rien à ajouter, on pourra commencer la section "Visite à la Fondation....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark_Shape

avatar

Nombre de messages : 208
Age : 38
Secte : Indépendant
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Lun 4 Déc à 23:23

Mr Edwards se dirige vers son bureau et presse un bouton de la télécommande qui y est posée. Le tableau change alors pour présenter un texte assez long dont l’entête ne vous laisse aucun doute sur l’importance qu’il y a à les prendre en compte… les Lois de Lodin.

« Avant de vous laisser partir, je dois vous demander de lire ceci avec une attention toute particulière, il est essentiel que vous respectiez ces lois, sans quoi, je ne peux vraiment vous garantir une quelconque sécurité ici. Ces règles sont des notions de comportement évidentes et nécessaires pour que que tous les Immortels puissent coexister dans une même ville avec le moins de problèmes possibles. »


Lois de Lodin :

Cinq Lois seulement régissent ma ville. Aussi longtemps que vous leur obéirez strictement, je ne vous ferai pas de mal et ne permettrai à personne de le faire.

- Nul dans ma ville ne doit tuer et laisser derrière lui les preuves de son festin. Si votre massacre doit provoquer une enquête de la police, ou pire, de la presse, je vous traquerai et vous exterminerai – ou, si d’autres plaident votre cause, je vous exilerai. Vous devez lécher toutes les blessures et vous débarrasser des corps de tous ceux que vous tuez. Je tiens la quatrième Tradition en très haute estime et je ne tolèrerai pas de telles violations de la Mascarade.

- Ne causez pas de tort aux voyageurs venus dans cette ville car sa richesse est basée sur le fait qu’il s’agisse d’un centre de commerce et de voyage. Vous pouvez vous en nourrir, mais ne laissez aucune trace de votre festin. Vous ne devriez pas m’éprouver sur ce point car ces gens constituent l’assise de la richesse de mon Royaume.

- N’ayez aucun rapport avec les gens de la Presse. Ils doivent être totalement ignorés car ils sont mon Domaine. N’essayez pas non plus de créer des contacts ou des servants parmi la Police de cette ville, car ils sont également mon Domaine.

- Respectez l’inviolabilité de l’Elysium, car c’est notre lieu de repos et de délassement. Aucun acte de violence, aucune bagarre n’y seront tolérés. Vous pouvez tous vous rendre à ma cour, comme tous dans cette ville sont libres de le faire, mais vous ne devez pas apporter de conflits sur ce sol sacré.

- Ne faites aucun commerce avec mes ennemis, ni ceux qui cherchent à usurper mon autorité légitime. Je punirai la trahison par la trahison, la rébellion par une poigne de fer. Laissez moi vous avertir. Je sais tout ce qui se passe dans mon Royaume. Ne croyez pas pouvoir me cacher quoi que ce soit.

Prenez garde à ces paroles, et n’essayez pas de désobéir à mes lois. Je suis un Prince loyal et d’humeur égale, mais je vous avertis, ne me contrariez pas. Ma colère n’a pas de limite.

Il va sans dire que tout manquement aux Traditions Sacrées de la Camarilla sera immédiatement puni de mort ou, si d’autres plaident votre cause, d’exil. Ces règles sont ratifiées par la Justicar et font donc office de parole divine sur mes terres. Je ne serais ni tolérant, ni compréhensif devant une quelconque violation des règles qui sont la base de la Camarilla même. A ce titre, je considèrerai toute trahison des Traditions comme une attaque directe contre la Camarilla et déclencherai des contre mesures en conséquence.

En ce qui concerne la Tradition du Domaine : je vous rappelle que l’intégralité de Chicago, y compris les Landes) sont mon Domaine de même, je le répète, la Police et la Presse sont mon domaine exclusif. Si vous souhaitez en avoir un il va vous falloir m’en faire la demande et prouver que vous méritez d’en posséder un. Par la suite, vous serez intégralement responsables de ce qui arrive sur vos terres, y compris ce qu’il pourrait vous arriver. Je ne garantis la sécurité que de ceux qui sont sur mon domaine. Cette récompense n’est pas un droit acquis, si vous me décevez, je n’hésiterai pas à vous enlever le droit sur votre Domaine.

Ne m’éprouvez sur aucun de ces points car je n’hésiterai jamais à faire preuve de la fureur que je suis capable de déclencher à l’encontre des dissidents.




Une fois le texte bien pris en compte, vous vous retirez. Mr Edwards vous raccompagne jusqu’au sas de sécurité de l’entrée. Il vous remet à tous une carte de visite. Pendant ce temps, le majordome, qui vous attendait déjà avec vos effets personnels, vous aide à vous rhabiller.
« N’hésitez pas à me contacter pour quoi que ce soit, nous essaierons de répondre à votre demande. De même, je suis l’administrateur de Mr Lodin, à ce titre, tout ce que vous devriez lui relater à lui, dites le moi. Je représente son autorité. »

Vous vous retrouvez dans l’ascenseur à descendre. L’impression pesante d’une irrépressible force qui vous pèse dessus se fait encore plus lourde, comme si vous portiez sur votre dos, la sensation d’un œil immense et invisible à chacun de vos pas. Malgré sa taille impressionnante, le hall d’entrée semble se refermer sur vous, prêt à vous engloutir et vous dévorer. L’agent de sécurité vous jette un œil torve et inexpressif avant de se replonger dans la contemplation de son écran où passe un épisode d’une série en noir et blanc.

Les lourdes portes s’ouvrent enfin sur les éclairages bleutés et orangés du parvis extérieur. Vous courez presque, tant la sensation est oppressante, vous avez la sensation d’étouffer et de vous consumer. Chose normalement réservée aux êtres dont le cœur bat toujours.

Vous arrivez à l’extérieur, la pluie fine sur votre visage vous rassure. Vous avez l’impression de pouvoir de nouveau respirer et que la tension est retombée. Vous vous retournez pour regarder la porte qui se referme. Sur le fronton, des arabesques semblent former un visage de diable souriant, dont les portes seraient la bouche souriante, vous invitant à revenir. Une sirène vous rappelle à la réalité. Un véhicule de police fonce dans la rue. Vous le suivez de l’œil pour vous rendre compte qu’il vient de sortir d’un grand bâtiment beaucoup plus petit que la Sears Tower mais plus massif. Sur sa façade, plusieurs panneaux attirent votre attention… « Chicago Central P.D. », « SWAT & Bomb Squad H.Q. » « FBI ». Vous ne doutez pas que les bâtiments de la CIA et la NSA doivent se trouver aussi non loin. Il est tout de même impressionnant de noter que toutes les divisions d’intervention les plus musclées de Chicago se trouvent au pied de la tour de Mr Lodin. Cela ne donne pas envie de se rebeller.

Quoiqu’il en soit, il est temps d’aller à la Fondation Tremere. Azaen, pour te présenter et introniser Jeliza ; John pour savoir ce que l’on attend de toi.

Comme convenu avec Mr Edwards, John monte dans la voiture afin que vous arriviez tous ensemble. Azaen allume le GPS et le programme pour aller à la Fondation. Le trajet se passe sans vraies encombre, mais vous restez tous étrangement silencieux. Le poids de la sensation de la Sears Tower est encore sur dans vos esprits. Vous sortez de la zone des grands immeubles et passez par un quartier très éclairé : de larges néons donnent les noms de magasin ouverts même à cette heure tardive de la nuit. Vous êtes aussi ralentis par un petit embouteillage dû à l’encombrement de l’entrée d’une immense boîte de nuit. Au dessus de la porte, on peut lire « Succubus Club ». La fille d’attente semble s’étendre sur tout le pâté de maisons et pourtant, lorsque vous passez devant, vous vous rendez compte que certaines personnes se présentent à l’entrée VIP et peuvent accéder de suite à la boîte. Un observateur attentif pourrait déterminer que presque tous ceux qui entrent en priorité sont des Vampires. Jeliza, tu n’avais jamais vu d’aussi grande boite, même à L.A. La musique qui pulse depuis l’intérieur et le look des jeunes dehors t’attire comme un papillon vers la flamme. L’excitation et l’impatience des gens amassés devant l’entrée attirent aussi les sens d’Azaen et John, comme si il était inscrit sur la devanture « Vampires soyez les bienvenus ! Consomations illimitées ! ». Ce n’est pas le moment de vous attarder ici, mais vous savez que vous finirez bien par y revenir. Ce genre de lieu est toujours un centre névralgique de la non vie dans chaque ville.

Le GPS vous indique la direction et vous arrivez devant un grand hotel particulier en briques. Sur le fronton, un signe kabalistique distinctif, c'est bien la Fondation.

Le bâtiment est fait de briques larges et rouges, il y a de nombreuses fenêtres entièrement constituées de vitraux bigarrés représentant des scènes épiques de bataille contre des monstres. Aucune lumière ne passe pourtant à travers ces fresques, seuls de faibles projecteurs illuminent ces scènes. Le bâtiment semble être d’architecture anglaise du 19eme avec de larges tours sortant de murs et tournant sur elles même semblant tenter de repousser le ciel. Tout cela jure avec le style assez contemporain du quartier, mais la petite propriété dotée de haies et de jardins fais une séparation suffisante pour ne pas paraître anormal… ou peut être qu’un Rituel permet de faire en sorte que la Fondation ne marque pas l’esprit des quidams. Même son adresse, cachée par des vignes vierges qui descendent chaotiquement des murs, ne laisse pas de traces : 145bis. Il n’y a pas de boîte aux lettres apparente. Même le facteur ne doit pas vraiment savoir qu’il y a un bâtiment là.

La petite pluie fine s’est transformée en de grosse gouttes drues et il commence à vraiment pleuvoir. Tout à coup, le ciel s’illumine d’une couleur blanche bleutée, suivie de près par un roulement de tambour dans le lointain. Un orage vient d’éclater.

Vous avez de la chance, la rue n’est pas fréquentée et vous avez de la place juste en face de l’entrée de la propriété. Azaen se gare et vous sortez. Vous arrivez devant le portail en fer forgé et apercevez un simple bouton dans le mur qui le supporte. Vous appuyez dessus et un bruit nasillard se fait entendre suivi du déclic que fait la serrure en s’ouvrant. Vous poussez le portail qui fait un grincement digne d’un film d’horreur. Si vous ne deviez vous baser que sur son aspect extérieur, le jardin a tout l’air d’être abandonné. Pas d’herbes en pagaille ou folles qui courent entre les pavés qui vous guident jusqu’à la Fondation, les haies ne sont pas trop mal taillées, mais les arbres et la végétation semblent malades ou mourants. Les troncs sont tordus et les branches semblent avoir su mal à pousser à l’horizontale, penchant irrémédiablement vers le sol. Sans être terrifiant (du moins pour vous, Vampires), vous doutez que les enfants du coin osent entrer ici, même pour « de chiche ».

Au bout du chemin pavé, vous apercevez enfin de la lumière chaude. Des lanternes électriques entourent une porte massive et voûtée de chêne épais. Elle est entrouverte et un homme vous y attend. Un éclair illumine une fois de plus le ciel, vous donnant une vision nette de l’intégralité du bâtiment. La façade et les tours sont couvertes de gargouilles et de signes kabbalistiques subtilement cachés dans l’architecture du mur et dans les variations de couleur des briques. Vous arrivez devant la porte et l’homme vous regarde. C’est un noir assez mal rasé. Il porte une chemise, un gilet, un pantalon et un nœud papillon des plus has been. On dirait une vraie caricature des avocats noirs des années 1950. De plus, il porte une espèce de haut de forme couleur crème qui achève de rendre son accoutrement d’un ridicule fini. Pourtant, son air ne donne en rien l’envie de rire. Il tire une tête d’enterrement, comme si votre visite était la dernière chose qui lui faisait plaisir. Il vous laisse entrer dans le vestibule où trônent des portes manteaux, vous laissant le temps d’ôter vos affaires mouillées. Depuis ce hall d’entrée, vous pouvez un peu prendre le temps de capter l’atmosphère du lieu. Partout des bougies, des candélabres, des menoras. Même les lustres sont équipés de bougies. Vous vous demandez comment il est possible de gérer une logistique correcte pour remplacer et rallumer autant de bougie et le coût en cire. Mais lorsque vous regardez de plus près, aucune d’entre elles n’a la moindre goutte de cire qui dégouline et sa pointe est toujours intacte, comme si on venait juste de l’allumer. Etant donné la nature du lieu, vous vous doutez même qu’elles ne devront pas se consumer de sitôt. Le sol est fait d’une mosaïque qui a connu des jours meilleurs, elle représente un personnage dont vous n’avez pas trop la possibilité de voir de qui il s’agit, mais étant donné ses proportions, il doit s’agir d’un enfant ou d’un nain. Ou peut être est ce l’un ou l’autre monstre gnomesque gardien de la Fondation qui peut se matérialiser pour massacrer les intrus. Les murs sont recouverts de boiseries et d’un papier peint de velours vert orné de petites fleurs peintes ou surimprimées. Les plafonds sont assez bas et voûtés, donnant une impression de caveau.

Depuis le hall, cinq moyens de partir s’offrent à vous. En face, un escalier monte à l’étage et une porte ouverte donne sur une pièce tapissée de bibliothèques. Il y a de nombreux canapés et des tables basses jonchées de livres ouverts, de cartes et de parchemins anciens. Sur la gauche et la droite, deux portes en chêne fermées et derrière vous, la porte d’entrée, maintenant fermée.

L’homme s’éclairci la gorge et parle sur un ton monocorde assez grave.

« Bonsoir, je suis Abraham DuSable, gérant et administrateur de la Fondation Tremere….

Vous êtes en retard… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
john.malcom



Nombre de messages : 45
Age : 58
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Mer 6 Déc à 2:27

En sortant de la tour je profite de la pluie qui tombe.
"Cela faisait longtemps"
Je regarde les différents batiments de police
"Impressionnant comment Lodin a verrouillé son domaine"

....
Arrivant devant la fondation Tremere je laisse passer Jeliza et Azaen devant
"Après vous je ne connais pas les habitudes Tremere."
Devant Dusable je les laisse parler, je me présenterais ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaen

avatar

Nombre de messages : 411
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Mer 6 Déc à 12:39

a la sortie de la tour:

"effectivement, Lodin a l'air de bien vérouiller les investigateurs de son Domaine...
Tous les Princes doivent le faire s'ils veulent couvrir les manquements à la Mascarade.
Cependant il ne faut pas tout prendre pour argent comptant.
En tant que Prince, il doit assoir son autorité sur ses congénères s'il veut gouverner tranquillement.
Pour preuve, son contrat destiné aux émigrants, les Lois de Lodin... Il fait mention de sa toute puissance quand aux Domaines y compris sur les Landes...
Son Fils, en revanche nous a confié qu'il était imprudent de s'y promener, que des Lupins et des Gangrels associaux tiennent ces secteurs.
Comme quoi le monde n'est pas si simple...
Maintenant ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit, le Prince est quelqu'un de puissant et personnellement je n'ai pas l'intention de l'offenser et ses Lois me semblent justes même si elles sont dites de façon un peu violente."


A l'arrivée à la Fondation de Chicago:

Je rentre dans ce nouveau Domaine Tremere. Je ne suis pas totalement en terrain conquis, après tout je suis d'une autre Fondation même si nous dépendons tous de Venise.
Tous mes sens en alerte (cf MP) je me dirige vers l'entrée et c'est que je rencontre DuSable.

"Bien le bonsoir,
Mon nom est Azaen, je suis un émissaire de la Fondation de LA comme vous le savez sans doute.
C'est un grand honneur pour moi que d'être accepté en tant qu'invité dans votre noble Fondation.
Veuillez accepter mes plus humbles excuses pour notre retard, nous avons été retenus plus que de raison auprès de la lignée princière pour quelques tracasseries administratives. J'espère que ce retard ne contrarie pas trop votre agenda.

Permettez moi de vous présenter mes compagnons.
Voici Jeliza, ma petite protégée. Elle n'est point de notre Sang mais c'est quelqu'un de fiable (heu... y crois-je vraiment ?)

et cette personne est envoyé par Mr Edwards auprès de vous avec l'espoir de trouver une activité digne de ses capacités."

_________________
sunny Azaen apprenti MJ sunny
-------------------------------------
règle numéro 1: Le MJ a toujours raison
règle numéro 2: si le MJ a tors, se reporter à la règle numéro 1...
-------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark_Shape

avatar

Nombre de messages : 208
Age : 38
Secte : Indépendant
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Mer 6 Déc à 15:52

(pour lui même)"Jeliza..."

Il te toise de haut en bas et tu vois dans ses yeux les raisons pour lesquelles sont nés les légendes de croque mitaine.... ça devait être un satyre du genre.

Puis il s'adresse à Azaen.

"Oui, c'est moi qui ait demandé à Mr Edwards de nous fournir du personnel... efficace. Mais nous verrons cela après.

Comme je vous l'ai dit, je suis Abraham DuSable, Régent de la Fondation et Administrateur du Clan Tremere. J'ai reçu une lettre de vos supérieurs, Azaen, il me semble qu'ils n'ont pas une haute estime de vos capacités. Nous n'avons pas pour coutume de nous encombrer de memebres inutiles et si le Pacte de Vienne nous interdit de faire du mal à l'un des nôtre, si sa destruction implique un avantage pour le Clan, nous n'hésitons pas.

Toutefois, nous ne sommes pas habitués à faire confiance aux on dits et nous savons nous forger notre propre opinion... Nous serons impassibles quand à vos reccommandations, bonnes ou mauvaises. Nous jugeons des actes, pas des bavardages, laissons cela au Toréadors et aux Ventrues.


Je ne suis pas homme patient, des choses m'attendent et je n'aime pas la palabre inutile..."

Puis, se tournant vers John

"Et vous êtes ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaen

avatar

Nombre de messages : 411
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Mer 6 Déc à 16:40

l'envie de répondre et de jouter verbalement me brule la langue mais je me retiens.
Respect et Soumissions, telles sont les règles Tremere.
Même si je ne me sens pas concerné, DuSable est mon supérieur, je ne l'offencerai pas de mes paroles...
Préserver la Mascarade même au sein de son propre Clan, voila ma devise Mr.Red .

_________________
sunny Azaen apprenti MJ sunny
-------------------------------------
règle numéro 1: Le MJ a toujours raison
règle numéro 2: si le MJ a tors, se reporter à la règle numéro 1...
-------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
john.malcom



Nombre de messages : 45
Age : 58
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Mer 6 Déc à 16:55

"John, John Malcom clan Brujah et nouveau en ville.
Je cherche à me faire une place en ville en commençant par trouver un job.
M Edwards m'a dirigé vers vous à cause de mes compétences."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark_Shape

avatar

Nombre de messages : 208
Age : 38
Secte : Indépendant
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Mer 6 Déc à 17:21

"Très bien, c'est ce qu'il me fallait... Vous serez rétribué pour les missions que ous accomplirez, en service, en sang ou en espèces, à vous de voir."

DuSable n'en a pas moins l'air de te considérer aussi utile qu'une canne ou une chaise... Tu n'es pour l'instant pour lui qu'un employé...

"Nous allons avoir besoin de vos talents si les choses venaient à mal tourner...

Comme je l'ai dit, les discussion m'ennuient, je vais donc être direct. Je connais déjà ce que j'ai besoin de savoir sur vous, Azaen, et comme je l'ai dit, vos preuves seront à faire sur le terrain.


Il y a un ancien prêtre du nom de Père McDougal.... un ancien défroqué de l'Eglise qui a un goût particulier pour le traffic d'objets sacrés anciens. c'est pour cela que l'Eglise l'a viré

Etreangement, il se trouve que depuis peu il s'est fait oublier, je pense qu'il a été embrigadé dans une faction occulte nouvelle dans les parages.

Hors il s'avère qu'hier les Nosfératus nous ont dit qu'ils avaient entendu parler d'un colis important qu'il avait récupéré et dont il voudrait être débarassé.

Allez chez lui, au 165 Rosemont Avenue et récupérez moi ce paquet. Je veux aussi savoir ceux pour qui il travaille. Si le paquet a déjà été emporté, sachez par qui et pourquoi. Si vous pouvez le récupérer, allez le chercher.

Je n'ai aucune idée de ce qu'est ce colis, de sa taile ou sa nature... soyez prudents.

Allez y maintenant, j'ai à faire..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaen

avatar

Nombre de messages : 411
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Ven 8 Déc à 0:08

"bien, il en sera fait selon vos désirs et selon la volonté du Conclave."

Je recule d'un pas, comme le font certains soldats puis fais volte face et me dirige vers la sortie.
Sans trop savoir comment, je me retrouve sur le trotoir dos au portail.
J'attend là mes compagnons, ne sachant trop s'ils m'ont suivi où non.

_________________
sunny Azaen apprenti MJ sunny
-------------------------------------
règle numéro 1: Le MJ a toujours raison
règle numéro 2: si le MJ a tors, se reporter à la règle numéro 1...
-------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
john.malcom



Nombre de messages : 45
Age : 58
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Ven 8 Déc à 0:37

Je suis Azaen dehors.
**je le laisse faire, dusable lui a donné la main. voyons la direction qu'il va prendre**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaen

avatar

Nombre de messages : 411
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Ven 8 Déc à 12:04

"avez vous remarqué que mon Clan éprouve une grande sympathie à mon égard ?
Parfois j'envie votre liberté à vous Brujah"

Je me dirige vers notre voiture de pret.
Un petit bip, les feux clignotent brièvement et les serrures s'ouvrent en émettant un bruit sourd.
J'ouvre le coffre et m'assure que mon sac avec mon matériel est bien là. Rassuré par sa présence, j'en sors mes vêtements usuels (chemise en coton grossier, veste en daim brodée de motifs ancestraux, pantalons de cuir retourné et bien sur mocassins) et entreprend de me changer là, en plein milieu de la rue.
La pudeur n'a jamais fait parti de mon monde, le corps est quelque chose de naturel dont on ne doit pas avoir honte.
De toutes façons je ne pense pas que cette rue soit un lieu de forte fréquentation.
Une fois mon déguisement retiré et mes vraies affaires enfilées, je jette avec bonheur dans le fond de la malle arrière le costume par trop strict et ces petits souliers vernis qui rendent impossible toute approche discrète.
Je referme le battant puis j'ouvre la porte coté conducteur et m'installe au volant.
Par curiosité je recherche les papiers de cette voiture car je me demande à qui nous devons ce présent. Au Prince ? A la fondation ? A un autre mécène ?

Après un rapide coup d'oeil à l'horloge du tableau de bord, je branche le GPS et essaye de le programmer pour nous indiquer la route la plus rapide vers l'adresse de notre objectif.
Ce n'est vraiment pas facile toute cette technologie, c'était tellement plus simple à mon époque. Mais je ne doute pas que bientôt mon Savoir sera plus utile que tous ces gadgets.
Une petite pointe d'excitation par trop longtemps refoulée remonte à la surface: le plaisir de la Chasse.

"Allons y les amis, l'heure tourne et j'aimerai bien avoir quelques temps à moi pour satisfaire un besoin que me devient pressant avant l'aurore"

Je démarre la voiture et commence à prendre la route, suivant les indications de l'ordinateur de bord du mieux que mes maigres capacités m'autorisent.

Pour rompre la monotonie, j'engage la conversation avec John:

"De ce que j'ai pu constater vous êtes un Guerrier et votre musculature en dit long sur vos qualités.

Dans ma tribu, j'avais un Guerrier qui s'appelait Roc Saillant.
C'était un de nos meilleurs défenseurs et chasseurs.
Un jour qu'il était parti à la chasse, il s'est retrouvé seul face à un Grizzly affamé par un rude hiver tout juste sorti de son hibernation.
Son combat fut long et très difficile.
Il en sorti vainqueur mais au prix d'un grand sacrifice: lors de la bataille, il a perdu son bras droit, arraché par l'animal. Roc Saillant était presque mort quand il est revenu au village.
Mon Maitre Shaman Grand Père Hibou et moi avons réussi à le soigner mais nous n'avons rien pu faire pour son handicap.
Mais le Guerrier était fort en lui, il ne s'est jamais plaint.
L'Arc lui étant devenu inutile, il apprit à se servir de la Lance.
En à peine quelques semaines, il reprit sa place dans le groupe de Chasse.

Quand je te regarde, je vois Roc Saillant en toi et j'en éprouve un grand plaisir.
Je suis certain que les Esprits pourrait faire de toi un grand Chasseur en plus du Guerrier que tu es..."

(Avez-vous constaté que je passe du vouvoiement au tutoiement ?)

_________________
sunny Azaen apprenti MJ sunny
-------------------------------------
règle numéro 1: Le MJ a toujours raison
règle numéro 2: si le MJ a tors, se reporter à la règle numéro 1...
-------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark_Shape

avatar

Nombre de messages : 208
Age : 38
Secte : Indépendant
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Ven 8 Déc à 19:30

Azaen a écrit:
Par curiosité je recherche les papiers de cette voiture car je me demande à qui nous devons ce présent. Au Prince ? A la fondation ? A un autre mécène ?
[Tu gagnes 1pt d'XP pour bonne initiative]

La voiture est considérée comme véhicule de société pour une entreprise nommé NightWish. Tu as l'adresse du Siège qui est à Chicago.

Vous roulez à travers la Ville des vents, cette fois ci, vous quittez les beaux quartiers pour vous enfoncer dans une zone moins clinquante. Les trottoirs sont sales et des papiers volent de partout. Le long du métro aérien se lovent des masses de clochards et de voyous divers qui passent ça et là. (John, tu reconnais le quartier, tu n'es qu'à quelques patés de maison du Heaven's Gate).

Vous arrivez à destination: un petit bâtiment de 4 étages accolé à d'autres. Il est du style contemporain, mais fait partie de ces quartiers qui ont été reconstruis à la va vite après les Grands Incendies. Eception notable, une desente se trouve à droite de l'entrée permettant de descendre aux parkings. Mais l'accès est verouillé par un rideau de fer actionné par télécommande.

Bien que la rue soit large, ici c'est presque impossible de se garer, il va falloir tourner un moment pour trouver une place ou alors vous mettre sur un trottoir ou en double file. De toutes façons, ce n'est pas le genre de quartier où la police doit passer souvent, et encore moins pour stationner.

J'aimerais connaitre vos intentions de jeu, comment allez vous préparer l'approche ?


[HJ on a perdu Jeliza ?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaen

avatar

Nombre de messages : 411
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Sam 9 Déc à 20:09

[cheers WUAHHHH 1 POINT d'XP !!! cheers]

bon question débile, l'adresse de la carte grise (enfin l'equivalent) serait elle plus ou moins près de l'Antre du notre Prince local ?

pour le stationnement, pas de problème, la pente menant au parking sousterrain fera amplement l'affaire. Ca a en plus l'avantage de couper la retraite aux éventuels fuyads. Les PV ne me font pas trop peur, après tout le Prince à la police dans la manche.

Mais avant de se garer, je prend la précaution de faire le tour du paté de maisons, si possible discrètement ou à défaut ayant l'air le plus normal possible, genre résidant cherchant une place de stationnement.
ce tour servira à repérer entrées/sorties par derrière, échelles de secour, promeneurs de la dernière heure etc.

Je profite du tour pour affiner mes sens et essayer de déceler toutes présences et ou indices suspects.
depuis la voiture, j'essaye de repérer les interphones possibles sur la batisse dans le but de voir si notre cible est la seule résidente ou s'il y a plusieurs apparts.
S'il y a plusieurs appartements, la chance sera t elle avec nous et son étage et coté seront peut être indiqués près de l'interphone ?
Un coup d'oeil rapide aussi aux fenetres du batiment pour voir s'il y a lumière ou autres activités nocturnes.

"John, tu as une préconisation avant que nous y allions ?"

_________________
sunny Azaen apprenti MJ sunny
-------------------------------------
règle numéro 1: Le MJ a toujours raison
règle numéro 2: si le MJ a tors, se reporter à la règle numéro 1...
-------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark_Shape

avatar

Nombre de messages : 208
Age : 38
Secte : Indépendant
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Sam 9 Déc à 20:43

En faisant le tour du pâté de maison, tu découvres qu'il y a effectivement une petite cour intérieure à l'arrière du bâtiment. C'est une cour commune à toutes les structures environante qui permet de centraliser les ordures dans de grandes bennes. D'ailleurs, les ordures semblent recouvrir presque toute la cour, dispersées ça et là. Les occupants des immeubles semblant ne pas se soucier de lancer les menues ordures par la fenêtre. Tu ignores encore a quel étage se trouve le Prêtre. Mais si il a une vue sur la cour, il pourait emprunter les échelles d'évacuation.

Lorsque tu t'intéresses de plus près à la porte d'entrée, il n'y a pas d'interphone mais des boites aux lettres. En aintensifiant ta vision un peu, tu vois que "Mr McGougal" habite au rez de chaussée. La porte d'accès au hall d'entrée et à l'escalier des étages supérieurs est entrebaîllée.

Jeliza commence à se sentir un peu mal, elle est prise de maux de tête et a des flashs. Rien de bien gênant, mais il va falloir qu'elle se ménage pour ne pas laisser sortir son autre personalité. C'est la première fois que deux crises semblent être aussi rapprochées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
john.malcom



Nombre de messages : 45
Age : 58
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Sam 9 Déc à 22:40

"Tiens je pensais que c'était votre voiture , ce n'est donc qu'un pret ?"

Devant l'immeuble
"Normalement il faudrait laisser au moins une ressource pour les cas de fuite surtout qu'il est au rez de chaussé.
Vu que nous ne sommes que 3 cela me semble preferable de rester grouper.
Jeliaz a l'air la plus sympathique de nous 3 laissons la passer devant et commencer la conversation.
Je surveillerais nos arrières."

Je vérifie la présence de mon couteau au cas ou ca se corserait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaen

avatar

Nombre de messages : 411
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Sam 9 Déc à 23:09

sic...
on voit bien qu'il ne connait pas notre amie...
et son visage, ses petits tics qui reviennent...
je n'aime pas ca, JayJay n'est pas loin pale

"ne devrait on pas plutot laisser une personne dans la cour derrière ?
Vous avez remarqué que la porte est ouverte ? Dans ce genre de quartier c'est plutot étonnant, non ?
J'ai comme le pressentiment que nous ne sommes pas les premiers et peut etre meme pas les seuls..."

La porte a t'elle ete forcée ?

je verifie aussi que John a son couteau tongue

_________________
sunny Azaen apprenti MJ sunny
-------------------------------------
règle numéro 1: Le MJ a toujours raison
règle numéro 2: si le MJ a tors, se reporter à la règle numéro 1...
-------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Envers du Miroir
Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Amis, envers et contre tout [ PV ]
» Le regard est'il le miroir de l'âme ????
» Dévouée comme une fille envers sa mère
» Alice aux pays des merveilles / La traversée du Miroir
» [procès] Spik, insulte et menace envers le maire de LR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Role Play Magister :: les parties :: départ-
Sauter vers: