Role Play Magister

un jeu de role dans le monde de vampire la mascarade
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Envers du Miroir

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Azaen

avatar

Nombre de messages : 411
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Ven 17 Nov à 20:50

[HJ/ lol tu travailles dans une agence de voyages DS ? ]
[HJ 2/ effectivement on a pas besoin de tuer pour consommer. La question est : est ce que le calice se rappelle de ce qu'il s'est passé ou pas ?
question somme toute idiote mais dans les regles de base, il est abordé l'usage de Domination 3 pour effacer le problème alors qu'un peu plus loin et dans les chroniques le simple fait d'embrasser fait oublier...]

1 heure seulement ?
Finalement, à moins que je ne sois au bord de la famine, je crois que je vais retourner dans notre cage dorée pour me préparer, remettant à après la rencontre le passage au Fast Blood...

Bien evidemment je ne peux pas me présenter à la Fondation locale sans avoir le look du Clan. Le costard 3 pièces est de rigueur. C'est à ce prix que l'on me tolérera et que l'on me laissera la liberté dont j'ai besoin pour mon projet...

_________________
sunny Azaen apprenti MJ sunny
-------------------------------------
règle numéro 1: Le MJ a toujours raison
règle numéro 2: si le MJ a tors, se reporter à la règle numéro 1...
-------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark_Shape

avatar

Nombre de messages : 208
Age : 38
Secte : Indépendant
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Dim 19 Nov à 18:35

[HJ: je laisse temporairement du temps s'écouler pour attendre Jeliza, j'aimerais bien qu'elle puisse participer à la Présentation...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeliza

avatar

Nombre de messages : 32
Age : 31
Secte : Camarilla
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Lun 20 Nov à 2:58

Comme Az n'a plus très faim, je tire un peu la tronche, et ça ne s'arrange pas quand il me demande d'aller m'acheter quelque chose de plus "correct" à mettre pour ce soir...
Je refuse mais trouve dans ma vieille malle une bustier en satin noir et une jupe longue qui passe très bien sur quelques jupons. Des bottines de sorcières et c'est parti... Bien sur je ne crains pas le froid mais comme Az n'aime pas ce faire remarquer (la nuit il fait frais partout..) je prend ma capeline rouge version chaperon rouge.
Az m'offre une petite amulette indienne pour compléter la tenue. J'accepte pour lui faire plaisir. Ce soir c'est son soir après tout....

Je suis prête...

[HJ : Désolée, mais étant une fille (si si, c'est vrai..) je n'ai pas pu résister à l'intermède vestimentaire... DS a un faible pour les cours d'histoire géo improvisés (et très très bien!!!), moi c'est les fringues et la musique... ça m'aide à rentrer dans l'histoire... Vous serez prévenus....Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaen

avatar

Nombre de messages : 411
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Lun 20 Nov à 16:06

"ne t'inquiètes pas, je pense que nous aurons le temps de nous restaurer après l'entrevue."

le taquin que je suis ne peut s'empecher d'ajouter:

"ne t'inquiètes pas, on trouvera toujours quelque chose à manger ici, Chicago est le plus grand abattoir porcin de tout le nord du continent"

un large sourrir barre mon visage devant l'air dégouté de la demoiselle. Je perd rapidement ce facies en ajoutant

"et le Totem sait qu'il y en a beaucoup des porcs dans ces rues."

me tournant d'un air grave vers Jeliza
"Je sais que je te saoule avec mes leçons moralisatrices mais il faut que tu te maîtrises quand tu chasses.
Si tu continues comme ca, tu vas finir par nous couter la tête.
Ce n'est pas que je tienne particulièrement à la mienne mais je préfèrerai la perdre pour un cause plus noble..."

devant la mine boudeuse et fatiguée de l'ado, j'ajoute

"je ne sais pas si je te l'ai dit mais ce voyage sera en quelque sorte ton épreuve d'émancipation. Je pense que tu es prête à voler de tes propres ailes mais les coutumes...
oui je sais ce que tu penses de toutes ces règles...
mais encore un petit effort et tu seras librérée, tu n'auras plus besoin de supporter le vieux con."

ajoutant pour moi en marmonant "et je retournerai à ma solitude"

_________________
sunny Azaen apprenti MJ sunny
-------------------------------------
règle numéro 1: Le MJ a toujours raison
règle numéro 2: si le MJ a tors, se reporter à la règle numéro 1...
-------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeliza

avatar

Nombre de messages : 32
Age : 31
Secte : Camarilla
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Lun 20 Nov à 16:30

Moi voler de mes propres ailes???!!!!!
Mais il es fou ou quoi?!!!! Je ferais plus de ravages que la Peste et le Choléra réunis si mon vieux Az n'était pas là....

"Hey, si t'en a marre de moi, suffisait de le dire! Et puis, j'ai jamais tuer personne alors je vois pas où est le mal!"
Je parle calmement, mais suis franchement énervée, JayJay flotte à la surface....

"Si tu préfère te morfondre dans ton coin, je partirai avec joie, mais je sais comment tu vas finir. Fou ou plus mort que tu ne l'es déjà... Tu parles de vie et de soleil, mais tu n'es qu'un mort. Peut-être que ce n'est qu'une illusion, mais j'ai mille fois plus l'impression de vivre maintenant que lorsque j'étais capable de regarder le soleil dans les yeux."

Devant l'air blessé d'Azaen, je m'empresse de rajouter :
"Je ne te demande pas de tuer tout Chicago, mais un peu de bonne humeur pendant qu'on mange serait plus sympa, c'est tout..."

Je ne le regarde pas, je me retranche dans ma chambre histoire de me calmer.
Je sens que ça va être drôle ce soir.
Wink Wink Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaen

avatar

Nombre de messages : 411
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Lun 20 Nov à 17:44

préservant le domaine de Jelly, je tire une chaise, pose mon vénérable séant et commence à discuter à mon amie la porte:

"je suis désolé si je t'ai blessé.
Jamais je ne te laisserai, pas même si tu me le demandais.
Mais il est temps que tu vives ta vie sans que je soies toujours derrière toi, sans que je te fasse toujours ces remarques désobligeantes sur tes manières et ta façon de vivre ta nouvelle vie.

Tu as sans doute raison, je ne suis qu'un illuminé qui refuse la réalité. "

Je me tortille sur ma chaise, je n'aime pas me dévoiler ainsi

"Il faut que je t'avoue une chose.
Mon passé m'a rattrapé depuis quelque temps.
La promesse d'une certaine forme de rédemption m'a poussé à organiser ce voyage.
Ma folie m'a fait oublier que tu n'avais pas à soutenir mes actions au péril de ta propre existance..."

...

"Je ne veux plus que tu soies mon élève...
j'aimerai que tu sois mon amie"

_________________
sunny Azaen apprenti MJ sunny
-------------------------------------
règle numéro 1: Le MJ a toujours raison
règle numéro 2: si le MJ a tors, se reporter à la règle numéro 1...
-------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeliza

avatar

Nombre de messages : 32
Age : 31
Secte : Camarilla
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Mar 21 Nov à 1:13

Je tourne la tête vers la porte. Les mots d'Azaen sonnent encore à mes oreilles.
Etre son amie? Mais c'est déjà le cas...
J'hésite à ouvrir la porte. Je sais ce que je devrai dire, mais rien ne sort.
Si tu ne le sais pas, c'est peut-être qu'il est déjà trop tard. Pour quoi, je ne sais pas, mais c'est surement trop tard.

Après quelques secondes de silence, je me décide à ouvrir la porte. Azaen a l'air surpris. Je lui passe devant sans un regard et me dirige vers la porte qui donne sur le couloir de l'hôtel.

C'est ma vie, c'est mon choix. Et je lui dois bien ça.

Alors finalement, je me retourne et lui tend la main :
"Viens, tu as des choses à régler, je crois."

Et j'ouvre la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaen

avatar

Nombre de messages : 411
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Mar 21 Nov à 16:03

Attrapant Jeliza par les mains, je la force à me regarder dans les yeux.
d'une voix tendre:

" As tu compris ce que je viens de dire petite reine ?
Je ne veux pas t'abandonner tout comme je ne veux pas que tu partes.
Je ne veux plus t'imposer mes choix.
Par exemple, ces réunions barbantes à la Fondation comme celle de ce soir, tu n'as pas à les supporter si tu ne le veux pas."

Lui faisant un petit clin d'oeil

"bon tu me connais, je te ferai sans doute une remarque ou deux à l'occasion, on ne se refait pas"

lui lachant les mains

"Au fait, ta tenue risque de ne pas passer inaperçue à la Fondation.
Change rien, tu me plais comme ça et les autres on s'en fout"

_________________
sunny Azaen apprenti MJ sunny
-------------------------------------
règle numéro 1: Le MJ a toujours raison
règle numéro 2: si le MJ a tors, se reporter à la règle numéro 1...
-------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark_Shape

avatar

Nombre de messages : 208
Age : 38
Secte : Indépendant
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Mer 22 Nov à 1:40

Jeliza reste silencieuse, mais son regard n’en trahit pas moins le respect presque monastique qu’elle a l’habitude d’avoir. Malgré tout, elle s’amuse toujours autant de voir à quel point Azaen se préoccupe de se torturer l’esprit pour des choses aussi futiles. Mais cela fait son charme et est tellement mignon, de voir ce puissant ritualiste et guerrier, capable de rivaliser avec certains démons, ne pas ariver à exprimer (ou à comprendre) ses propres sentiments…

Et, comme c’est souvent le cas entre vous, d’unsourire mutuel, tout est oublié et tout reprend comme avant.

Vous partez donc chercher la voiture et Azaen active le GPS à la recherche de sa destination.

Bonne surprise : la Sears Tower, refuge de Lodin, Prince de Chicago et lieux qui abrite cette mystérieuse conciergerie est à quelques minutes en voiture à peine. Tant mieux, vous serez en avance !

Azaen démarre et s’enfonce dans un quartier dont le ciel doit batailler dur avec les constructions pour se libérer une place au dessus de vos têtes. Il doit bien y avoir une centaine de buildings dont il est presque impossible de compter les étages tant ils ont poussé haut. Malgré tout, le plus grand d’entre eux : la Sears Tower, les domine tous…

Agréablement surpris, Azaen trouve immédiatement une place pour se garer juste au pied de sa destination. Vous sortez de la voiture alors qu’une petite pluie fine se remet à tomber. Vous vous en rendez à peine compte tant l’atmosphère ici est pesant et lugubre…

Le bâtiment de la SEARS TOWER est un immense immeuble qui se découpe sur le ciel noir de cette nuit couverte. Autour de vous, le silence est total, les bruits de la ville sont étouffés par une chape lourde, humide et froide. Le grand parvis de pierre lisse et nue reflète des gouttes de pluies qui dégoulinent doucement. Les espaces verts, bien qu’entretenus, semblent délabrés et ternes et les arbustes sont auréolés de papiers abandonnés qui ont voleté pour s’accrocher dans les branches molles des petites pinèdes.

Sur la façades, des gargouilles grimaçantes vous scrutent de leurs yeux morts et aveugles en vous lançant un rictus éternel de moquerie. Les grandes baies de verre fumé sont séparés par de grandes colonnades aux formes ciselées en arrêtes pointues. La double porte d’entrée est faiblement éclairée. Elle est massive, posée sur des gonds apparents énormes et semble renfermer un enfer indicible, comme si –au lieu d’empêcher les gens d’entrer- elle interdisait aux monstruosités qu’elle contient de partir.

Autour de vous, le peu d’éclairage qu’apportent les lampadaires ne vous réconforte pas, bien au contraire. Chaque recoin semble dissimuler un danger ou des yeux qui vous épient. Vous voyez des ombres qui bougent furtivement, mais rien ne vous permet de savoir de quoi elles sont faites. L’atmosphère est lugubre, sombre et tendue. Rien de visible à l’horizon, aucune voiture n’est plus stationnée à cette heure ci (à part la vôtre) et bien fou serait le quidam qui oserait s’aventurer alentour une fois la nuit tombée. L’odeur de la terre humide se mêle à la puanteur qui sort en vapeur des bouches d’égout alentour

Les petites gouttes d’eau qui se posent sur votre visage et s’infiltrent dans votre col vous font frissonner. Mais vous êtes un Vampire, vous ne craignez pas le froid, qu’est ce qui vous fait donc avoir ce frisson… ? Vous n’avez aucune envie de vous attarder pour avoir une réponse à cette question. Vous rentrez la tête dans vos épaules, paré à toute éventualité, et vous gravissez rapidement les marches du grand parvis pour rejoindre le hall d’entrée.

Dans l’entrée, l’impression de froid et de lugubre laisse place à un sentiment de majesté implacable. Le hall est peu éclairé, seuls les éclairages de sécurité illuminent encore les fresques, sculptures et mosaïques qui ornent cette immense salle. Le sol est fait d’une mosaïque qui recouvre son intégralité, représentant une rose des vents massive en métal entourée d’un soleil, de nuages et de paysages des quatre saisons, tout cela de couleurs pastel douces. Les fresques sur les murs relatent l’évolution de l’agriculture et les progrès des échanges commerciaux. Disposés ça et là, d’immense bac de plantes, une majorité de fougères, servent de socle à des sculptures d’hommes dont vous n’avez jamais entendu parler. D’après leur style vestimentaire, il doivent avoir vécu à l’époque de la révolution industrielle. Certains d’entre eux ont dans les mains des outils ou des objets en relation avec leur métier : un engrenage pour l’ingénieur, une petite locomotive pour un autre, un compas d’architecte, … Vous ne pouvez qu’imaginer le plafond car la lumière ne permet pas de le voir tant il est haut. Vous pouvez juste apercevoir de grands lustres de cristal qui semblent accrochés aux ténèbres même et qui pendent au-dessus de vous. Le long des murs, vous pouvez apercevoir des points rouges lumineux, ceux des caméras de surveillance qui vous fixent de leur objectif inquisiteur.

La majesté et l’ambiance imposante de cette salle semble vous engouffrer dans un océan de ténèbres et vous étouffe. Vous ressentez partout un présence puissante et vous vous sentez bien faible et minuscule devant tant d’ostentation.

Alors que vous restez coi, profondément impressionné par ce décor imposant, une voix molle et sans teint vous tire de votre rêverie : « On peut vous aider… ? ». Vous vous approchez du fond de la salle et distinguez un immense bureau rempli d’écrans et de consoles pleines de voyants lumineux. Derrière ce bureau se tient un homme, vissé à son fauteuil qui vous regarde d’un œil morne et blasé. Il porte une tenue d’agent de sécurité et doit probablement être chargé du contrôle d’accès. Vous lui dites que vous avez rendez vous. Sans même attendre de savoir avec qui vous souhaitez vous entretenir, il appuie sur un bouton et une cabine d’ascenseur s’ouvre derrière lui. Il replonge ensuite son regard sur ses écrans de contrôle.

La cabine d’ascenseur comporte sur ses trois faces des miroirs qui vous renvoient une triste image : vous êtes trempé et vos vêtements dégoulinent sur le tapis. Vous ne vous étiez pas rendu compte que vous étiez resté si longtemps dehors. En effet, vous jetez un coup d’œil à votre montre… vous avez mis plus d’une demi-heure pour arriver à l’intérieur ! Encore un peu plus, et vous oubliiez la raison de votre venue. Vous commencez à monter alors que vous cherchiez le bouton d’envoi à l’étage. Peine perdue, l’ascenseur ne comporte aucun bouton ni report d’étage. Malgré la vitesse de la cabine, vous attendez un long moment avant que la sonnette ne résonne et que la cabine ne s’arrête violemment. Les portes s’ouvrent, donnant dans un sas blindé équipé d’une caméra braquée sur vous. Un panneau lumineux s’affiche : « Veuillez vous avancer dans le sas pour passer les contrôles de sécurité ». Vous vous exécutez et un voyant vert s’allume et la porte du sas s’ouvre ainsi qu’un casier métallique de grande contenance. Le panneau change et indique un nouveau message : « Veuillez déposer tout objet métal dans le coffre, ils vous serons rendu lors de votre départ. Veuillez aussi vous débarrasser de toute arme de n’importe quel type ». Alors que vous fouillez vos poches à la recherche des objets qui pourraient faire sonner le détecteur, le panneau affiche un autre message, cette fois ci sur un fond rouge : « Les bureaux de Mr Lodin et la Conciergerie sont considérés comme Elysium, le port d’arme ou toute manifestation de violence sont considérés comme trahison de la Tradition et sanctionnés de mise à mort immédiate ». Vous passez le portique et entrez dans un petit vestibule richement orné et pourvu de canapés confortables. Un homme arrive, plutôt massif, engoncé dans un habit de majordome. Il a un regard aimable et vous demande « Puis-je vous débarrasser ? Mr Edwards va vous recevoir, veuillez vous installer confortablement. Voulez-vous de la lecture ? ». L’homme vous montre un présentoir sur lequel sont disposés des masses de magazines et autres journaux : le Financial Times et le Times en plusieurs langues, des journaux nationaux du monde entier, des magazines people de la terre entière.

Vous avez maintenant le temps de vous poser un petit peu et de regarder autour de vous. La pièce est sobre en mobilier et pourvue de quatre portes, dont le sas d’où vous venez et la porte qu’a pris le majordome pour sortir. Elles sont toutes verrouillées. Dans un coin, assis sur un canapé se trouve un homme de forte carrure. Il est vêtu d’un costume élégant, bien que ne provenant pas d’une boutique de standing. A bien y regarder une de ses manches pend mollement dans le vide il lui manque un bras. Il vous regarde et a sans doute aussi peu confiance que vous en ces lieux...


Dernière édition par le Jeu 23 Nov à 0:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaen

avatar

Nombre de messages : 411
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Mer 22 Nov à 3:12

[HJ / où qu'elle est la fin ? What the fuck ?!? ]

Autre ville, même scénario...
tous les Princes aiment décidément les batiments à la hauteur de leur Ego démesuré.

Mes effets personnels (besace à herbes, couteau ritualistique et tout le reste) sont restés dans le coffre de la voiture qui nous a été fourni. Je n'ai donc rien sur moi en fer à déposer dans le coffre si ce n'est une vieille montre gousset... Bah, je ne pense pas qu'une simple montre soit pris pour une arme, je ne prend donc pas la peine de la détacher pour la déposer.

le majordome me délestant de mon imper détrempé avant de disparaitre, Jelly et moi même nous retrouvons seul avec cet inconnu manchot dans cette salle d'attente opulente.

Doutant que je puisse trouver une lecture à mon gout dans ces monceaux de papiers inutiles, je me décide à prendre les devants et me dirige vers l'inconnu.

Manifestement ce n'est pas le Prince Lodin, le physique ne lui correspond pas du tout, mais je ne connais pas les Anciens de cette contrée, je reste donc prudent.

tendant la main comme le veut la coutume, je salut la personne

"permettez moi de me présenter, Azaen et voici mon Infant Jeliza"

ok ok je sais, Jelly n'est pas à proprement parler mon Infant... pas Sanguinairement parlant du moins Embarassed

_________________
sunny Azaen apprenti MJ sunny
-------------------------------------
règle numéro 1: Le MJ a toujours raison
règle numéro 2: si le MJ a tors, se reporter à la règle numéro 1...
-------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark_Shape

avatar

Nombre de messages : 208
Age : 38
Secte : Indépendant
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Jeu 23 Nov à 0:36

(HJ: oui, la fin s'est perdue je ne sais où.... j'ai édité.

Euhhhh John, c'est de toi qu'on parle, là, au cas où tu ne te serais pas reconnu Wink

Tu va pas me flinguer ton introduction dans la chronique.... hein....? Laughing )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
john.malcom



Nombre de messages : 45
Age : 59
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Jeu 23 Nov à 0:59

[HJ : non j'attendais l'édit tout simplement Wink ]
L'homme regarde la main tendue d'Azaen (normalement la droite comme tout le monde fait de manière insconsciente) et regarde son bras gauche valide.
Il regarde Azaen dans les yeux sans serrer sa main ( ca semblerait difficile de toute façon)
"Bonjour, je m'appelle John, John Malcom. Je suis enchanté de vous rencontrer."
Il regarde brievement Jeliza puis continue à s'adresser à Azaen
"Nous nous retrouvons finalement à 3 pour attendre Mr Edwards. Vous etes nouveau en ville aussi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaen

avatar

Nombre de messages : 411
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Jeu 23 Nov à 2:15

Embarassed
je suis un peu confus de ma boulette...
Embarassed

pour me retrouver une contenance, je me tourne vers Jelisa et l'attrape par la main pour l'amener dans notre petit cercle.

"Effectivement nous sommes nouveaux dans cette ville, nous sommes de Las Vegas.
Cet endroit me donne froid dans le dos.
Connaissez vous un peu les personnes que nous allons rencontrer ?"

_________________
sunny Azaen apprenti MJ sunny
-------------------------------------
règle numéro 1: Le MJ a toujours raison
règle numéro 2: si le MJ a tors, se reporter à la règle numéro 1...
-------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
john.malcom



Nombre de messages : 45
Age : 59
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Jeu 23 Nov à 2:33

"Je n'aime pas cet endroit même si j'ai connu pire."
Il fait une petite pause comme si il avait entendu un bruit ou quelque chose. Puis il se tourne avec Azaen avec un petit sourire en coin
"Non rien... je ne connais pas celui ou ceux que nous allons rencontrer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeliza

avatar

Nombre de messages : 32
Age : 31
Secte : Camarilla
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Jeu 23 Nov à 2:52

Je regarde l'homme d'un air méfiant.

"Vous sentez le sang." dis-je d'un ton bas. "Vous sentez la sueur et le sang. Vous n'avez pas attendu pour tuer des gens, n'est-ce pas?"

J'ai tendance à dire ce que je pense sans vraiment réfléchir...

"D'où venez-vous?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
john.malcom



Nombre de messages : 45
Age : 59
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Jeu 23 Nov à 3:17

"Attendu quoi ? d'être vampire ??"
Petit sourire amusé
"non je n'ai pas attendu d'être vampire pour tuer"
Le sourire disparait et laisse place à un air grave
"Depuis je me suis calmé, il faut respecter la masquerade n'est ce pas ?"
Manifestement cette phrase cache quelque chose d'inexprimé
"Je viens d'une autre ville de la camarilla et vous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeliza

avatar

Nombre de messages : 32
Age : 31
Secte : Camarilla
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Jeu 23 Nov à 4:08

Un sourire hypocrite se dessine sur mes lèvres
"Pareil"
Croyant comprendre ce qu'il veut dire, je rajoute :
"C'était plus facile avant, n'est-ce pas? Vous en aviez l'autorisation... C'est à se demander ce que nous faisons tous les deux ici."

Azaen me regarde d'un air bizarre qui veut dire en gros 'tais-toi'.
Alors, je me recule et arpente la pièce de long en large, fixant les murs comme si je pouvais voir à travers. Mais je ne sens que le vide. Mes yeux n'ont accès à rien, tout est interdit il semblerait.
J'avais senti cette énergie dès notre entrée dans l'immeuble. Je frissonne, mais rien ne peut arrêter ma curiosité.

Je crois néanmoins sentir quelqu'un approcher. Je me retourne vers John Malcom et Azaen et annonce d'une voix légère :
"Ca va être notre tour, messieurs."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
john.malcom



Nombre de messages : 45
Age : 59
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Jeu 23 Nov à 12:48

John secoue la tête
"Non cela n'a jamais été plus facile avant. Il faut savoir vivre avec ses morts"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaen

avatar

Nombre de messages : 411
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Jeu 23 Nov à 15:47

Tien, se pourrait il qu'un guerrier blanc puisse avoir des remords quand à ses actes ?
Je me demande si cette mutilation est une sorte d'auto punition ou si c'est une simple blessure de guerre. Ce qui est certain c'est que cette blessure date d'avant son étreinte sinon elle se serait réparée depuis le temps...

_________________
sunny Azaen apprenti MJ sunny
-------------------------------------
règle numéro 1: Le MJ a toujours raison
règle numéro 2: si le MJ a tors, se reporter à la règle numéro 1...
-------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark_Shape

avatar

Nombre de messages : 208
Age : 38
Secte : Indépendant
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Dim 26 Nov à 18:56

Après une attente assez longue (HJ désolé, les gars, j'ai des lags de PC en ce moment.... Mr.Red ), la porte de droite s'ouvre à la volée.

L'insonorisation de la pièce est escellente, car dès que la porte est ouverte, vous entendez de nombreux bruits provenant des pièces à côté: bruits de vois, sonneries de téléphone et des sons d'ordinateurs.

Un jeune home, d'à peine 20 ans entre dans la salle d'attente. Il porte dans la main un classeur épais qu'il est en train de le feuilleter pensivement.



Relevant légèrement les yeux, il semble soudain surpris de votre présence et ne pas comprendre la raison pour laquelle vous êtes là... puis ses yeux s'illuminent.

"Ha oui ! Vous êtes mes invités de ce soir... suivez moi je vous prie..."


Vous lui enjambez le pas alors qu'il fait demi tour et retourne dans les bureaux qu'il vient de quitter. A votre étonnement, c'est une vraie plate forme téléphonique ! Pas loin de 8 bureaux sont occupés par des hommes qui sont en train de parler dans des micros fixés à leur oreille, chacun assis devant un ordinateur. Les murs qui séparent les couloirs de leur pièce attitrée sont intégralement en verre.

Dans chaque bureau, une grande carte de Chicago est épinglée au mur. Les hommes ont l'air très affairés, certains occupés au téléphone, d'autres compulsant nerveusement des dossiers.

L'un d'eux, apercevant votre hote, se lève brusquement et se précipite vers lui.

"Mr Edwards... Mr Lyncher dit qu'il ne débloquera pas plus de 1,7 millions pour la propriété de Retin Peek.

- Contactez le propriétaire et faites lui cette offre... n'hésitez pas à mettre en balance ce qu'il nous doit...

- Bien monsieur."


Votre guide se remet en marche vers le fond de la pièce et son bureau, dont les murs sont eux aussi en verre.

Son bureau est bien plus somptueux que les autres. Une immense carte orne le mur du fond. En entrant, il appuie sur un bouton et la carte se brouille pour laisser place à un tableau de grand maître.

Lui n’a plus l’air d’y faire attention, toujours absorbé par sa lecture. Il contourne son bureau, y pose son document et finit enfin par vous accorder son attention. Il vous sourit, d’un air franc et sincère.

« Bonsoir Mademoiselle et Messieurs, je me présente : Neally Edwards, Infant du Prince Lodin et son administrateur. Depuis peu, j’ai aussi monté un système de Conciergerie. C’est un système qui permet aux Vampires de la ville de se simplifier la tâche en leur fournissant les biens matériels dont ils sont besoin. Difficile de visiter un appartement ou d’acheter une voiture lorsque tous les vendeurs sont fermés lorsque vous vous réveillez, n’est ce pas ? C’est dont mon travail, fournir ce dont les Vampires de la ville ont besoin, moyennant finances ou des petits avantages conférés par le Prince.

Quoiqu’il en soit, Monsieur Lodin est très occupé et c’est donc moi qui suis désigné afin de recevoir votre Présentation…

Nous sommes une ville moderne et nous utilisons des technologies modernes, je vais vous donner de petites seringues hypodermiques automatiques (il sort effectivement de petits pistolets hypodermiques de son bureau). Mettez les dans votre cou et ils prélèveront une infime quantité de sang, afin que nous ayons votre carte d’identité sanguine : un document infalsifiable dont nous avons besoin pour passer outre les techniques d’illusions et autres manipulations physiques. Nous verrons aussi si vous avez comme Sire ou si vous avez des Liens de Sang avec des personnas non gratta, dans la Ville des Vents. Mais ce n'est pas le cas, n'est ce pas ? »


Il vous tend les pistolets, l’air sur son visage semble vouloir dire « Bienvenue dans la confrérie, mon ami. » Il émane de lui presque une fierté, digne de celle d’un président de campagne lorsque l’on annonce que son candidat récolte 80% des intentions de vote.

« Alors, pendant ce petit rituel, dites moi… Qui êtes vous et que nous vaut l’honneur de votre visite ? Donnez moi un maximum de détails, à commencer par votre clan et la durée de votre séjour, si vous ne comptez pas vous établir ici…»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaen

avatar

Nombre de messages : 411
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Mar 28 Nov à 0:44

constatant que personne n'ose prendre l'initiative, je m'approche et m'empare d'un des pistolets.
Sans mot dire, j'effectue le retrait puis repose l'objet délicatement sur le bureau.
je prend en suite la parole

"bonjour, je suis honnoré d'être arrivé dans la Ville des Vents.
Les gens m'appellent Azaen ou l'Indien c'est selon."

faisant un petit signe vers Jelly

"et voici ma protégé, Jeliza, c'est un peu comme mon Infant d'adoption.
Pour répondre à vos questions qui sont tout à fait justifiées, j'appartiens à la Fondation Tremere de la belle ville de Los Angeles.
Je ne connais pas la véritable identité de mon géniteur, je ne puis donc vous certifier s'il représente un danger ou une gène. "

laissant quelques secondes à notre hôte pour prendre quelques notes, je reprend

"je suis un spécialiste des cultures indiennes, la culture de mon peuple.
Si je suis venu dans votre cité c'est afin de faire des recherches sur la peuplade locale.
Outre mon interret bassement humain, j'avoue faire aussi des recherches sur mon propre passé, sur le Père qui m'a engeandré, m'a élevé, mais qui ne m'a jamais présenté à la Famille.

Je ne sais pas vraiment combien de temps j'aimerai séjourner à Chicago, tout dépend en fait de la tournure que prendront mes recherches ainsi que de l'aide que pourront m'apporter mes congénères.
Bien évidemment je mets mes capacités à la disposition du Prince Lodin et de la Mascarade aussi longtemps qu'il acceptera ma présence dans sa Ville."

Ne voyant pas trop quoi d'autre ajouter, je recule d'un pas comme pour rentrer dans le rang.

_________________
sunny Azaen apprenti MJ sunny
-------------------------------------
règle numéro 1: Le MJ a toujours raison
règle numéro 2: si le MJ a tors, se reporter à la règle numéro 1...
-------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
john.malcom



Nombre de messages : 45
Age : 59
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Mar 28 Nov à 3:08

Une fois qu'Azaen a terminé je m'approche et prends d'un geste souple un pistolet.
Je le regarde pour voir si je peux sortir la seringue pour extraire mon sang sans utiliser le pistolet lui même. Puis je regarde edwards.
"Je m'appelle John, john malcom du clan Brujah."
J'ai encore le pistolet à la main .
"Je suis plutot du type nomade et je veux m'installer quelque part de manière plus permanent.
J'ai entendu du bien de Chicago et je voulais visiter le field museum of natural history depuis un moment.
Je cherche aussi du boulot dans la catégorie musclée . "
Je regarde à nouveau le pistolet voir si je parviens à utiliser cette foutue seringue toute seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark_Shape

avatar

Nombre de messages : 208
Age : 38
Secte : Indépendant
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Mar 28 Nov à 13:36

john.malcom a écrit:
Je regarde à nouveau le pistolet voir si je parviens à utiliser cette foutue seringue toute seule.

[HJ: tu vas me faire le même coup pour tout ce qui est en rapport avec les armes à feu (pistolet à colle, se tenir en chien de fusil, etc.)... c'est un appareil médical, il n'y a pas de balles dedans]

Pour punition: à force de le triturer dans tous les sens (surtout avec une main), une partie se décale, tu crois avoir trouvé le moyen de libérer cette satanée seringue lorsque, tout à coup, un ressort saute de l'engin et vient frapper sur ton front. Deux écrous minuscules tombent à tes pieds et la pièce métallique principale semble se tordre toute seule, puis se fend dans un petit "Craaaack.... Ptiouiiiing".

Mr Edwards te regarde l'air mi amusé, mi énervé.

"- Vous savez que ce matériel coûte de l'argent... pourriez vous éviter de vous amuser avec ? Si vous n'aimez pas ce genre de technologies, il fallait le dire."

Il se retourne et sort de son bureau une seringue emballée dans son étui étanche.

"- Il vous faut un coup de main, ou vous souhaitez le faire tout seul ?"

Puis il se retourne vers Azaen.

"- Oui, Mr Dusable m'a prévenu de votre arrivée, d'ailleurs il vous attend après le Présentation. J'espère que vous ferez honneur à votre clan. Si vous le souhaitez, nous pouvons faire effectuer des recherches sur votre Sire, mais je m'étonne qu'en ce qui concerne le Sang, les Tremere ne soient pas plus curieux que cela... vous êtes un Tremere du Sang, n'est ce pas, pas un Adopté ? Si ma question n'est pas trop indiscrète Embarassed


Et votre jeune protégée, demoiselle Jeliza, un joli nom de surcroit Wink .... N'ayez pas peur de moi, charmante créature, je ne vous veux aucun mal..."

"... ne me veux rien de mal" se répète Jeliza, l'air très peu convaincue... Certes il avait l'air mignon et toutes les mijaurées que croisait Jeliza dans le peu de cours auxquels elle avait daigné se montrer se seraient évanouies avec leurs cris idiots "Mon Dieu qu'il est bôôôôôô, je crois que je suis amoureuuuuuuuuse". Le tout ponctué de petits rires stridents.

Mais bon sang, personne ne voit ses dents, comme elles sont démesurément longues ? Cela lui rappelait une affiche qu'elle avait croisé dans la rue, sur la devanture d'un cinéma....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
john.malcom



Nombre de messages : 45
Age : 59
Date d'inscription : 24/10/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Mar 28 Nov à 14:10

[HJ : ben un défaut c'est un defaut, le pistolet hypodermique me semblait suffisamment ressemblant avec un vrai flingue pour faire joujou avec :p mais j'avoue que j'ai hésité à faire ça. bon vu comment je l'ai amoché et que je ne sais pas comment le manier ca ne s'approche pas assez d'un flingue au final]
"Hum ca ressemble pas trop à ces fusils hypodermiques qu'on utilisait pour chasser en afrique"
Je pose les morceaux sur son bureau
"Pas très solide et facile d'utilisation ce système surtout pour du matériel aussi cher."

je prends la seringue emballé qu'il me tend.
"Merci c'est parfait."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azaen

avatar

Nombre de messages : 411
Date d'inscription : 02/02/2006

MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   Mar 28 Nov à 18:34

d'un large sourir très vampiresque, pour faire bonne mesure devant notre hôte

" Croyez vous que la Fondation de Los Angeles et plus généralement le Clan Tremere dans son ensemble prendraient la peine d'user de leur influence auprès du Prince Valerius pour sauver la tête d'un simple paria engendré sans l'autorisation ?
Maintenant suis je vraiment de leur Sang ?
En toute franchise je n'en sais rien mais ils semblent le croire et comme tout le monde sait, on ne contredit jamais des Anciens.
Je ne sais pas du tout si mes Frères de Clan sont à la recherche de mon Sire ou pas, mais ce que je sais c'est que quoi qu'ils fassent c'est
forcément le meilleur choix dans l'interret du Clan"

jolie passe verbale, j'ai failli dire
'En toute franchise je n'en sais rien mais je pense que non, qu'ils m'ont introduit dans leurs rangs pour me surveiller, comme si je faisais parti d'un ancien Clan rival et disparu depuis longtemps... Comme si j'étais quelqu'un de potentiellement dangereux mais aussi détenteur de pouvoirs qui pourraient leur être utile'

[revenons à la discution]

"Il est très généreux de votre part de me proposer votre assistance dans mes recherches et c'est avec un grand plaisir que j'accepte votre offre.
Vous serait il possible de m'ndiquer où je pourrai trouver des membres locaux de race indienne s'il vous plait ?
Saviez-vous que se sont mes frères Potawatomis qui ont donné son nom à votre belle ville ? Chicago vient du mot Checagou qui signifie en gros Oignon Sauvage ... "

_________________
sunny Azaen apprenti MJ sunny
-------------------------------------
règle numéro 1: Le MJ a toujours raison
règle numéro 2: si le MJ a tors, se reporter à la règle numéro 1...
-------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Envers du Miroir   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Envers du Miroir
Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Amis, envers et contre tout [ PV ]
» Le regard est'il le miroir de l'âme ????
» Dévouée comme une fille envers sa mère
» Alice aux pays des merveilles / La traversée du Miroir
» [procès] Spik, insulte et menace envers le maire de LR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Role Play Magister :: les parties :: départ-
Sauter vers: